Les Académies européennes des professeurs : Faire de l’école, le cœur battant de l’Europe

3 Mai 2023 | Interventions, Sur le terrain, Toute l'actualité

« Cette journée, qui est une journée très importante parce que c’est une journée où nous allons contribuer, chacune et chacun, à la construction cette Europe de l’éducation qui est en train d’émerger, qui est pour moi un événement absolument majeur, dans un contexte particulier, qui est le contexte international que nous vivons et ça donne évidemment à cette rencontre aussi une certaine gravité, mais ça nous donne aussi une responsabilité. Il est assez évident et je le dis comme Députée européenne qui a eu un privilège en début de semaine, d’être dans un hémicycle qui a reçu le président ukrainien et le président du parlement ukrainien. Ce qui était très évident dans ce moment historique que nous avons vécu mardi, c’était à la fois évidemment, le retour du tragique, mais aussi l’unité et la détermination des Européens face à l’enjeu civilisationnel. Je crois que l’éducation ne peut pas rester en dehors de cet enjeu civilisationnel. Le travail de ce matin donne une dimension historique. J’ai été l’auteure d’un rapport gouvernemental que j’ai remis en juillet à Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation Nationale de la jeunesse et des sports, et au secrétaire d’État des affaires européennes, Clément Beaune, que j’ai intitulé : « Faire de l’école, le cœur battant de l’Europe ». Dans ce rapport, il y avait une dimension de formation des professeurs importantes ; et je dirais que il y avait deux éléments, c’est l’idée que la mobilité européenne devienne un élément constitutif de la formation des professeurs. Pour ce qui est de la France, nous le SOPA un stage d’observation et de pratique accompagnée. L’idée est que progressivement ce SOPA d’immersion qui existe aussi dans d’autres pays européens, se fasse en partie dans un autre pays d’Europe, dans une autre école. C’est quelque chose qui est rendu possible par un programme Erasmus, qui a une grande souplesse, qui développe ce qu’on appelle la mobilité hybride. En tout cas pour ce qui est de la France c’est un pas qui est franchi. Pour ce qui est du module Europe, je m’adresse aussi bien aux Français qu’à tous les Européens, c’est l’idée d’un module d’initiation aux meilleures pratiques européennes. Pour comprendre l’évidence de développer un tel module dans nos pays, il faut rappeler le contexte dans lequel nous sommes. Nous sommes dans un contexte où pour la première fois de son histoire, l’Union européenne a décidé de construire un espace européen de l’éducation, c’est la première fois. nous avons un budget Erasmus qui a été multiplié par deux ; ça nous donne évidemment beaucoup de potentialité, notamment pour le scolaire. Et nous avons l’émergence des Académies européennes des professeurs. Il y en aura 25 en 2025. C’est absolument historique. De quoi s’agit-il ? Nous nous donnons enfin les moyens de partager les meilleures pratiques européennes. La notion de puissance éducative, l’Europe puissance éducative qui est une notion que nous avons fait nous, Députés européens, entrer dans notre rapport sur l’espace européen de l’éducation est en train de devenir une réalité. L’éducation reste du domaine de la souveraineté des États. C’est très important de le rappeler, mais notre richesse c’est justement cette diversité pédagogique qui fait que les 27 systèmes éducatifs développent des innovations, des approches dans toutes les disciplines, il ne s’agit pas du tout seulement des professeurs de langues étrangères, mais que ce soit en physique, en mathématiques, en littérature, éveil à l’esprit critique. Avec ces académies des professeurs, nous allons nous donner les moyens de nous saisir de ce trésor que sont ces 27 systèmes éducatifs qui développent des solutions et qui peuvent évidemment aussi en inventer de nouvelles ensemble. Ce que je propose dans ce module Europe, dont notre Président de laRépublique Emmanuel Macron a décidé d’en faire une priorité de la présidence française du conseil de l’union européenne, c’est de proposer à l’ensemble des États membres d’intégrer dans la formation des professeurs l’ensemble de nos formations… »

Ilana Cicurel – Conférence à Poitiers – le 03 mars 2022 Voir plus sur la vidéo… 

Partager sur les réseaux sociaux

Dans la même thématique

Une session plénière à Strasbourg : beaucoup de textes et d’avancées, mais aussi la joie des échanges avec nos concitoyens en particulier les plus jeunes !

« Une session Plénière à Strasbourg, ce sont beaucoup de textes et d’avancées … mais aussi la joie des échanges avec nos concitoyens en particulier les plus jeunes ! Retour sur la semaine du 11 au 15 mars 2024 :
Lundi : accueil des élèves du lycée professionnel René Auffray de Clichy (Hauts de Seine) dont je suis la marraine !

Réforme du statut de la cour de justice de l’Union européenne

La réforme du statut de la cour de justice de l’Union Européenne porte sur l’une de ses missions essentielle, celle d’interpréter les textes que nous votons dans cet hémicycle quand elle est saisie par les juges dans les États membres, ce que l’on apparaît les renvois préjudiciels.

Dernières actualités

Le devoir de vigilance, un grand pas en faveur du respect des droits humains et de l’environnement

"Le devoir de vigilance est un combat porté par le Président de la République Emmanuel Macron depuis 2017. De quoi s’agit-il ? Quand vous avez un t-shirt, un stylo, un écran, vous avez le droit de savoir si, tout au long de la chaîne de production, on a respecté les...

Une session plénière à Strasbourg : beaucoup de textes et d’avancées, mais aussi la joie des échanges avec nos concitoyens en particulier les plus jeunes !

« Une session Plénière à Strasbourg, ce sont beaucoup de textes et d’avancées … mais aussi la joie des échanges avec nos concitoyens en particulier les plus jeunes ! Retour sur la semaine du 11 au 15 mars 2024 :
Lundi : accueil des élèves du lycée professionnel René Auffray de Clichy (Hauts de Seine) dont je suis la marraine !

Combats, victoires, avancées, …

L’EUROPE, PUISSANCE ÉDUCATIVE « Ce n’est pas si souvent que l’Europe rime avec émotion », admet Ilana Cicurel. Mais, ce 14 juin 2023, en présence de Brigitte Macron, du ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye, et du commissaire européen Thierry Breton, c’est un...

Le droit à l’IVG est irréversible en vertu de la loi constitutionnelle du 8 mars 2024.

"Très émue de vivre ce moment historique Place Vendôme : la cérémonie de scellement de la Constitution présidée par Emmanuel Macron. Le droit à l'IVG est irréversible en vertu de la loi constitutionnelle du 8 mars 2024. Une pensée pour Simone Veil. L’un de ses combats...

Plus d'actualités par thématique

Au Parlement Européen

Sur le terrain

Dans les médias

Toute l’actualité