On va continuer à protéger l’emploi.

7 Juin 2020 | À la TV, Dans les médias, Toute l'actualité

« Emmanuel Macron, ç’est un président qui a lancé quelque chose qui peut être de l’ordre du new deal Rooseveltien, c’est à dire une politique de grands travaux. De dire d’abord : un on protège l’emploi et on va continuer à protéger l’emploi, deuxièmement on ne veut pas protéger les emplois pour protéger l’emploi dans des secteurs qui vont être fragilisés donc on met le paquet sur l’information, ç’est très important. Ç’est un programme qui est cohérent, c’est comme ça qu’on est toujours sortie des crises avec un investissement sur la formation et ensuite accélération de la transition écologique qui est créatrice d’emplois donc ça, les crises ou le savez, parfois on en sort en accélérant les choses. Il a parlé des transports publics justement décarbonés, il a parlé de grands chantiers de l’isolation thermique. Ç’est une logique pour moi du new deal, et ensuite comme la souveraineté, il ya des choses qui ont été découverts par la crise, des choses qui vont être accélérés. Et quand on a parlé de souveraineté qui sera au niveau européenne de la souveraineté par exemple au niveau de la santé de la production des médicaments, ça n’est pas réaliste de le faire au niveau de la France, par contre l’Europe qui a pris conscience, qui a mis un peu de temps, qui a pris conscience de sa responsabilité en matière de santé va se lancer dans une véritable souveraineté sur le plan de la production des médicaments. Je vous annonce que dans les 500 milliards, les 750 milliards qui ont été annoncés par la commission l’Europe de la santé. La relance de l’Europe tout ça c’est essentiel parce que quand monsieur va nous dire tout ce qu’ on va dépenser, comment on va le dépenser, on ne pourrait pas le dépenser sans l’Europe et c’est la banque centrale européenne qui nous permet ces emprunts c’est quelque chose de totalement historique on va emprunter les allemands, et les français. »

Ilana Cicurel – CNews Morandini – Juin 2020

Partager sur les réseaux sociaux

Dans la même thématique

Une session plénière à Strasbourg : beaucoup de textes et d’avancées, mais aussi la joie des échanges avec nos concitoyens en particulier les plus jeunes !

« Une session Plénière à Strasbourg, ce sont beaucoup de textes et d’avancées … mais aussi la joie des échanges avec nos concitoyens en particulier les plus jeunes ! Retour sur la semaine du 11 au 15 mars 2024 :
Lundi : accueil des élèves du lycée professionnel René Auffray de Clichy (Hauts de Seine) dont je suis la marraine !

Réforme du statut de la cour de justice de l’Union européenne

La réforme du statut de la cour de justice de l’Union Européenne porte sur l’une de ses missions essentielle, celle d’interpréter les textes que nous votons dans cet hémicycle quand elle est saisie par les juges dans les États membres, ce que l’on apparaît les renvois préjudiciels.

Dernières actualités

Le devoir de vigilance, un grand pas en faveur du respect des droits humains et de l’environnement

"Le devoir de vigilance est un combat porté par le Président de la République Emmanuel Macron depuis 2017. De quoi s’agit-il ? Quand vous avez un t-shirt, un stylo, un écran, vous avez le droit de savoir si, tout au long de la chaîne de production, on a respecté les...

Une session plénière à Strasbourg : beaucoup de textes et d’avancées, mais aussi la joie des échanges avec nos concitoyens en particulier les plus jeunes !

« Une session Plénière à Strasbourg, ce sont beaucoup de textes et d’avancées … mais aussi la joie des échanges avec nos concitoyens en particulier les plus jeunes ! Retour sur la semaine du 11 au 15 mars 2024 :
Lundi : accueil des élèves du lycée professionnel René Auffray de Clichy (Hauts de Seine) dont je suis la marraine !

Combats, victoires, avancées, …

L’EUROPE, PUISSANCE ÉDUCATIVE « Ce n’est pas si souvent que l’Europe rime avec émotion », admet Ilana Cicurel. Mais, ce 14 juin 2023, en présence de Brigitte Macron, du ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye, et du commissaire européen Thierry Breton, c’est un...

Le droit à l’IVG est irréversible en vertu de la loi constitutionnelle du 8 mars 2024.

"Très émue de vivre ce moment historique Place Vendôme : la cérémonie de scellement de la Constitution présidée par Emmanuel Macron. Le droit à l'IVG est irréversible en vertu de la loi constitutionnelle du 8 mars 2024. Une pensée pour Simone Veil. L’un de ses combats...

Plus d'actualités par thématique

Au Parlement Européen

Sur le terrain

Dans les médias

Toute l’actualité